Rôle du conseil des femmes francophone de Belgique (CFFB)

Fondée en janvier 1905, par Mesdames Marie POPELIN et Elise SOYER-NYST, la Société a été constituée en ASBL devant notaire en 1950 et ses statuts publiés au Moniteur Belge le 9 juin 1951.

L’association est dénommée CONSEIL DES FEMMES FRANCOPHONES DE BELGIQUE, en abrégé CFFB.

Son siège social est établi rue du Méridien, 10 – 1210 Bruxelles, dans l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde.

Le CFFB est un organisme non gouvernemental et pluraliste qui a pour objectif général de promouvoir la cause des femmes. Dans ce but il veut :

  1. grouper, associer, représenter des femmes et des associations de femmes, de tous milieux, opinions, situations, en vue de défendre leurs droits et leurs intérêts sociaux, culturels, politiques, économiques, ceci dans le respect de leur autonomie ;
  1. collaborer avec d’autres associations, organisations, institutions, organismes privés et publics, nationaux et internationaux ;
  1. assurer la participation, en tant que membre, aux activités du Conseil International des Femmes – CIF ;
  1. aider les associations de femmes des pays en voie de développement par des actions de coopération ;
  1. donner des avis, d’initiative ou sur demande des pouvoirs publics, sur toute question concernant les femmes et l’égalité hommes/femmes.

La FAPEO siège au sein du CFFB pour la commission « enseignement »

logo_cffb

La commission ‘enseignement’

Présidée Nadine Plateau. Secrétaire de commission: Valérie Arend
Cette commission – pluraliste dans sa composition – concerne l’enseignement tout au long de la vie: de l’encadrement de la petite enfance aux formations continuées.
Elle a pour objectif l’intégration structurelle du genre dans l’ensemble du système éducatif.
Elle travaille en collaboration avec des associations d’enseignant-e-s, de parents, des centres PMS, des syndicats, etc…
Elle analyse les décrets, réglementations et lois à avec une perspective de genre et soutient les expériences pilotes dans le domaine de la formation des enseignant-e-s.
Elle organise également des rencontres, auxquelles elle invite des partenaires sociaux comme les syndicats ou des représentant-e-s politiques.

 

Dans ce contexte, plusieurs documents ont été publiés par la commission Enseignement du CFFB :