l’école semble être un rempart face à la violence des politiques migratoires