Devoirs

Les devoirs à domicile, souvent perçus comme une nécessité pour que l’enfant assimile la matière vue en classe, constituent une véritable tradition dans notre enseignement. Pourtant, cette pratique pose plusieurs questions qui ne manquent pas de nous interpeller:

  • L’articulation des temps 

« Des parents estiment que leur rôle ne soit pas être réduits à celui de parents d’élèves. Les élèves sont aussi des enfants. Ils trouvent que la vie familiale est troublée par les devoirs et qu’il faut laisser du temps à l’enfant pour avoir des contacts détendus avec ses parents autour des repas, du bain, des loisirs, ou encore pour ne rien faire.»

  • Le rôle des parents

« Les élèves rencontrent à leur domicile des conditions de travail différentes en termes de cadre de vie et d’encadrement familial, de disponibilité, de statut professionnel et de niveau socio-culturel, etc. Le renvoi d’un travail scolaire, soit la délégation ou l’externalisation pédagogique, vers la sphère familiale renforce les inégalités et à tendance à faire porter la responsabilité de l’échec de l’enfant sur lui-même et sur ses parents. Les enfants dont les parents maîtrisent les codes scolaires sont avantagés par rapport aux autres

  • L’externalisation du soutien scolaire

« Le marché du soutien scolaire a explosé ces 10 dernières années à tous les niveaux d’enseignement. Ce secteur produit lui-même un discours qui renforce le sens de ses activités : parents et enseignants y ont recours, pour l’aide aux devoirs, résoudre des difficultés scolaires ou compléter l’instruction scolaire

 

Ce soir, pas de devoirs!

La Fédération des Conseils de Parents d’Élèves (FCPE), première fédération de parents d’élèves en France, a lancé en mars 2012 une campagne intitulée Ce soir, pas de devoirs! pour dénoncer la « sous-traitance pédagogique » que l’école fait peser sur les familles. « Les devoirs sont une forme de “sous-traitance pédagogique” aux familles et sont cause de conflits quasi quotidiens entre parents et enfants. Le rôle des parents dans la coéducation n’est pas de chercher à reproduire ce que font les enseignants. C’est pourquoi, les deux organisations invitent parents d’élèves et enseignants à se rencontrer, à réfléchir et à imaginer d’autres relations familles/Ecole et d’autres moyens de communication que les devoirs et les notes, comme le font déjà bien des enseignants

 

Interview de Hakim Hedia, Président de la FAPEO, sur les devoirs à l’école

 

 

Alors tes devoirs, c’est fait?, Analyse de la FAPEO, 2012.

Régulation des travaux à domicile dans l’enseignement fondamental, Circulaire 108 (13 mai 2002)

Décret relatif à la reconnaissance et au soutien des écoles de devoirs (28 avril 2004)