Analyse 2018 – 10/15 : « Les meilleurs vendeurs ? Les enfants ! »

Classé dans : Analyses 2018 | 0

Ce n’est pas neuf, les enfants sont de bons prescripteurs ! Ce n’est pas anodin si les marques bombardent votre boîte aux lettres de prospectus et dépliants à l’approche des fêtes, par exemple.

 

Les entreprises connaissent très bien les mécanismes qui font vendre et savent que très souvent les parents prennent l’avis de leurs enfants en considération avant d’acheter quelque chose.

 

Par exemple, les courses se font en famille et de là, arrivent dans le caddie des articles qui n’étaient pas sur la liste. Mais les enfants les réclament car ils les auront vu ailleurs : à la télévision, sur leur tablette, dans leur ordinateur, dans la cour de récré, etc. Les marques vont alors tout mettre en œuvre pour accrocher l’esprit de l’enfant et le doter d’un super pouvoir :

PRESCRIPTOR KID ! [1]

 Vous le redoutez ? Vous faites bien car un enfant convaincu, ce sont aussi des parents convaincus voire plus si affinités : amis, grands-parents, cousins, oncles, tantes, etc. seront aussi peut-être contaminés. Et l’addition peut vite être salée !

 

Lire l’analyse dans son intégralité :« Les meilleurs vendeurs ? Les enfants ! »,une analyse de Darleen Pollet.


[1]
Traduction : Enfant prescripteur