Analyse 2015 – 14/15. MOTIVER LES ÉLÈVES À APPRENDRE, UN JEU D’ENFANT ?

Classé dans : Analyses, Analyses 2015 | 0

Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le cœur
Il dit oui à ce qu’il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur.
Extrait du recueil de poèmes « Paroles »
de Jacques Prévert

« Pas motivé ». Aie, cette fois la sentence du conseil de classe est tombée. C’est écrit, là, dans le bulletin. « Pas motivé ! ». Vous le connaissez votre jeune, ou plutôt vous ne le reconnaissez plus : les jeux de société, la cuisine, ses copains, etc., ça le motive. Même les devoirs à la maison sont parfois source de plaisir ensemble, quand l’imagination pédagogique des parents s’en mêle. Pourquoi la motivation s’éteindrait-elle en classe ? Votre ado travaille dans sa chambre. D’accord, vous ne le surveillez pas avec une caméra, mais vous le connaissez et lui faites confiance. Pourtant, c’est mis sur papier, les « points » ne sont pas au rendez-vous. Qu’est-ce qui cloche ? Et puis, la motivation, comment se crée-t-elle ? Qui en est responsable ? Autant de questions abordées dans cette analyse pour dépasser ce verdict restrictif et qui ne dit strictement rien sur l’origine des difficultés. Commentaire peu productif en somme ?

Lire l’analyse dans son intégralité : « MOTIVER LES ÉLÈVES À APPRENDRE, UN JEU D’ENFANT », une analyse de Darleen POLLET.