Analyse 2017 – 5/15 : Itinéraire d’une instit : au-delà des portes de l’école

Classé dans : Analyses 2017 | 0

Institutrice primaire depuis 20 ans, j’ai décidé de changer de milieu professionnel et de quitter les murs de ma classe. À travers un détachement pédagogique de deux ans au sein de la FAPEO, j’ai pu me rendre compte combien les points-de-vue sur l’école diffèrent en fonction de la place que l’on occupe. J’ai aussi pris conscience que notre enseignement était profondément inégalitaire, voire augmentait les inégalités scolaires. Forte de ces constats alarmants, je me suis posée la question de savoir comment moi, en tant qu’enseignante, j’allais pouvoir agir au sein de mon école et de ma classe pour mieux répondre aux missions émancipatrices de l’École.

 

Certes, la différenciation des apprentissages est une réponse mais, je pense qu’elle doit aussi s’inscrire dans un contexte où les relations des acteurs autour de l’élève sont de meilleure qualité. Les parents et les enseignant-e-s ont tout à gagner à mieux s’écouter et se comprendre, dans des espaces bienveillants, pour le bien-être des élèves.

 

En tant qu’enseignante, vivre une expérience professionnelle en dehors de la classe, pour mieux comprendre la relation individuelle et collective des parents à l’école a été on ne peut plus enrichissante.

 

Lire l’analyse dans son intégralité : « Itinéraire d’une instit : au-delà des portes de l’école », une analyse de Flore Lecolier