Qu’est-ce que la participation parentale?

Les parents sont des acteurs de l’école à part entière, et, s’ils évoluent en dehors des murs, ils ont le droit à la parole lorsqu’il s’agit de l’enseignement prodigué à leur enfant. Les parents souhaitent faire entendre leur point de vue, les difficultés de leur quotidien, leurs inquiétudes pour demain. Au jour le jour, un constat s’installe au sein d’un nombre croissant de familles: il est difficile d’accompagner la scolarité de nos enfants et de lui donner du sens.

La culture familiale ne correspond pas à celle du milieu scolaire et la distance avec l’école devient de plus en plus marquée. Celle-ci stigmatise souvent leurs incompétences et leur absence qui semblent expliquer, du point de vue de l’école, les mauvais résultats des enfants. Les visites à l’école sont ainsi très peu valorisantes, voire vexatoires, pour les familles entretenant ainsi la distanciation et finalement le retrait des parents.

Et pourtant, les parents ont leur place à l’école via l’association de parents, dont la légitimité est établie dans le Décret AP du 30/04/2009. Au-delà de ce rassemblement de parents qui échangent, débattent, initient des projets et participent à construire ensemble l’école qu’ils désirent pour leurs enfants, les parents expriment aussi leur point de vue au sein du Conseil de Participation. Cette instance de concertation, obligatoire dans chaque école, est organisée deux fois par an et permet aux parents d’être représentés dans ce lieu où se discutent le projet pédagogique, les horaires scolaires, les coûts ou encore les activités annuelles, et où se prennent des décisions déterminantes.

Une nouvelle circulaire pour les Associations de parents

Début octobre 2011, soit deux ans après l’adoption du décret « AP », la circulaire traduisant ce décret a été transmise aux directions d’école et autres partenaires de l’école.
Cette circulaire précise une fois de plus que, dans chaque école, les parents ont le droit de créer une association de parents et que le chef d’établissement est invité à promouvoir sa mise en place.

Deux cas de figure :

  • Il n’y a pas d’association (selon la définition du décret) existante dans l’école ni d’initiative des parents de l’établissement : la direction de l’école est dans ce cas tenue d’organiser une assemblée générale des parents avant le 1er novembre de chaque année scolaire, en vue de la création d’une telle association.
  • Il y a déjà une association de parents dans l’école : dans ce cas, c’est elle qui prendra l’initiative de convoquer l’assemblée générale des parents avant le 1er novembre, conjointement avec la direction de l’école.

Lors de cette assemblée générale, le chef d’établissement ou le pouvoir organisateur dans l’enseignement subventionné y est tenu d’évoquer le rôle et le fonctionnement du Conseil de participation et le rôle d’une association de parents.
Dans ce cadre, la direction de l’établissement soutiendra l’association : en mettant à sa disposition les infrastructures et le matériel nécessaire à la réalisation des missions de l’association ; en veillant à la transmission des documents officiels destinés aux associations de parents ; en transmettant en début d’année scolaire, à tous les parents des élèves de l’école, les coordonnées du comité (responsables élus par les parents) de l’Association des Parents.

Télécharger la brochure : « Une Association de parents dans votre école ? Un droit !

En bref, c’est quoi une AP ?

Regardez la vidéo : Comment créer une association de parents ?

Une association de parents (AP) regroupe des parents dont les enfants fréquentent la même école. Elle a a pour but de collaborer avec les autres membres de la communauté éducative dans un esprit constructif et de participer à l’amélioration de la qualité de vie de tous à l’école, notamment au travers d’un dialogue permanent.

L’AP suscite la participation de tous les parents de l’école, récolte leurs avis et fait circuler l’information (exemples d’activités pour les AP). Elle représente l’ensemble des parents de l’école et traite principalement de situations collectives.

Tout parent d’un enfant inscrit au sein de l’établissement scolaire est membre de droit de l’association de parents.

 Creation AP REVU

Rôle d’une AP

 Regardez la vidéo Association de parents : Qui fait quoi ?

Le décret du 30 avril 2009 portant sur les Associations de parents d’élèves et les Organisations représentatives d’Associations de parents d’élèves en Communauté française, communément appelé Décret AP, fixe désormais un cadre légal aux Associations de parents et définit sa composition, ses missions et sa représentation.

Le rôle d’une Association de parents est multiple :

  • défendre les intérêts de tous les élèves; améliorer la qualité de vie et le bien-être de tous à l’école
  • susciter la participation de tous les parents à la vie de l’école et à la scolarité de leur(s) enfant(s)
  • recueillir le point de vue des parents de l’école
  • émettre des avis ou propositions
  • créer des relations positives entre tous les partenaires de l’école afin de construire une véritable communauté éducative
  • permettre une meilleure représentation des parents auprès de la direction, du Conseil de participation de l’école et, dans le cas d’une affiliation, à son un organe représentatif (la FAPEO pour les écoles de l’Enseignement officiel)

Et concrètement?

L’AP se réunit périodiquement (généralement une fois par mois) pour discuter de sujets liés à la vie scolaire. La discussion peut mener à une proposition d’activité, à la construction d’un projet ou encore à l’émission d’un avis à destination de la direction ou du Pouvoir organisateur (PO).

 

Des droits mais aussi des devoirs…

Le décret AP reconnait aux AP le droit de:

  • disposer des infrastructures et du matériel nécessaires à la réalisation de ses missions ( il est vivement conseillé d’organiser les réunions de l’AP au sein de l’école afin de profiter d’un endroit neutre où chacun se sentira davantage sur un pied d’égalité. Ce choix facilitera aussi la venue de nouveaux parents)
  • disposer d’un tableau d’affichage dans l’école, facilement accessible
  • disposer des circulaires et directives qui les concernent
  • diffuser des documents à l’attention des parents d’élèves (les modalités sont à définir avec la direction)
  • transmettre les coordonnées des membres du Comité de l’association de parents

Outre ces acquis, l’association de parents peut attendre de la part de l’école de recevoir de l‘information sur l’organisation de l’école (projet d’établissement, méthodes pédagogiques,…).

En contre-partie, l’association de parents: 

  • remplit ses missions dans le cadre strict du projet pédagogique de l’école
  • s’attache aux questions qui concernent les enfants de manière collective
  • respecte les statuts ou le ROI  auxquels elle a souscrit (nécessaires à toute affiliation à la FAPEO)
  • représente tous les parents de l’école, est leur porte-parole, fait circuler l’information et suscite leur participation aussi bien aux réunions organisées par l’AP que par l’école
  • travaille dans un esprit constructif et ne s’immisce pas dans les conflits individuels
  • informe la direction et l’ensemble des parents, après l’assemblée générale de l’AP, de la composition du Comité
  • soumet à la direction de l’école les documents qu’elle veut diffuser via l’école
  •  utilise les coordonnées des parents de l’école et les feuilles d’information de l’AP à des fins de communication interne et non à des fins commerciales ou politiques
  • respecte la loi sur la protection de la vie privée