Analyse 2017 – 12/15 : « Body Caméras en classe : quand un poisson d’avril devient réalité »

Classé dans : Analyses 2017 | 0

Nous sommes en 2017 et la solution pour que tout·e·s les élèves rentrent enfin dans les normes dictées par l’institution scolaire a été trouvée : les body caméras portées par les enseignant∙e∙s ! De magnifiques nouvelles caméras pour équiper chaque membre du corps enseignant. Depuis le temps que nous attendions une vraie solution efficace et durable ! Parce que bon, avec les jeunes d’aujourd’hui, il est quand même clair qu’ils n’ont plus le respect de rien ni de personne et que c’était mieux avant, ma bonne dame !

 

Cette idée, il n’a pas fallu aller bien loin pour la trouver. En voyant la grande réussite de ces nombreux militaires qui se baladent dans les rues ainsi que ces magnifiques caméras posées absolument partout ; sortir à toute heure du jour et du soir n’a jamais été aussi sûr. Fini la violence, le harcèlement de rue, le racket, les viols, les bagarres et autres joyeusetés auxquelles vous vous exposiez en étant simplement hors de chez vous. Et puisque cela a tellement bien fonctionné dans les espaces publics, le plus simple était donc d’appliquer la même solution à nos écoles. Fini la prévention, le respect des libertés de chacun·e et la co-construction de solutions humaines et respectueuses de tou·te·s, soyons dans le contrôle et la sanction ! Fini le temps où l’on pouvait faire des erreurs et apprendre de celles-ci, fini le temps de la liberté, parce que cette liberté n’était pas bonne pour tout le monde.

 

Lire l’analyse dans son intégralité : « 12-15 Body Caméras en classe : quand un poisson d’avril devient réalité » , une analyse de Daphné Renders et de Joëlle Lacroix.