Analyse 2017 – 13/15 : « La démocratie participative à l’école. À l’aube des élections communales 2018, ON EN VEUT DAVANTAGE! »

Classé dans : Analyses 2017 | 0

L’année 2018 sera marquée par les élections communales en octobre. Ces élections sont un enjeu majeur pour l’enseignement officiel subventionné. En effet, on l’oublie souvent, mais ces élections désignent directement les membres de ce que l’on appelle le Pouvoir Organisateur des écoles communales et provinciales, celui-ci étant exercé par la majorité communale.

 

Au niveau de la démocratie participative, nous souhaitions tout d’abord explorer les ressources potentielles d’actions déjà mises à disposition des parents dans le cadre normatif actuel afin de vérifier si ce concept, justement, de « démocratie participative » brandi souvent comme un slogan, toutes formations politiques confondues, trouvait déjà à s’appliquer.

 

D’ores et déjà, on peut affirmer que la démocratie participative est le plus souvent lettre morte, malgré le fait qu’elle soit prévue à différents échelons, dans différentes instances et réunions pourtant obligatoires. Afin d’éviter que lors de la prochaine législature, celle-ci ne se révèle être à terme qu’une feuille de route (de plus) pavée de bonnes intentions, nous nous proposons d’analyser les enjeux réels de ce merveilleux outil que pourrait être la démocratie participative à l’école et de proposer des pistes d’actions réelles que les parents et /ou associations de parents peuvent mettre en place dès avant l’échéance électorale.

 

Au-delà des slogans, la démocratie participative nécessite un véritable mode d’emploi, l’utilisation d’outils spécifiques qui ne sont pas toujours connus du citoyen. Qui peut agir, où, quand, comment, le but de cette analyse est de dégager des pistes en vue de vous fournir à terme des outils très concrets pour mettre en œuvre la participation  citoyenne.

Nos objectifs étant dans un premier temps de vous accompagner dans la compréhension et l’analyse des situations, et ensuite de vous donner des clés ou des pistes d’actions, de mobilisations, d’interpellations qui vont aideront à vivre au quotidien cette société « d’engagement volontaire optimiste » tant vantée mais qui peine à s’appliquer concrètement.

 

Lire l’analyse dans son intégralité : « 13-15 La démocratie participative à l’école. À l’aube des élections communales 2018, ON EN VEUT DAVANTAGE ! », une analyse de Véronique de Thier.