Communiqué de presse : Pacte pour un enseignement d’excellence – « Favorable et vigilante, la FAPEO refuse le surplace ! »

Classé dans : Communiqués 2017 | 0

13022017_FAPEO_CP_Pacte

Pacte pour un enseignement d’excellence – « Favorable et vigilante, la FAPEO refuse le surplace ! »

Ne plus foncer dans le mur dans l’intérêt supérieur de tous les enfants. C’est le système scolaire francophone qui est incontestablement en échec, pas nos enfants !

Les victimes les plus vulnérables de notre système scolaire francophone sont en souffrance quotidienne depuis des décennies face aux redoublements, aux échecs à répétition, au décrochage scolaire et aux réorientations précoces.

En matière d’enseignement, la Belgique occupe l’avant-dernière place au classement des 41 pays de l’UE et de l’OCDE. Les inégalités scolaires ne se réduisent pas, voire empirent : malgré les constats posés par l’UNICEF depuis plus de 15 ans, ceux de PISA et ceux révélés par les indicateurs de la FWB, et malgré aussi les mesures politiques prises ces dernières années.

Le nombre d’enfants qui ne bénéficient pas d’un bon départ dans la vie augmente d’année en année.

Le Pacte a permis de mettre à l’avant plan l’intérêt supérieur de l’enfant et les causes structurelles qui empêchent d’y répondre pleinement. Il faut donc s’engager collectivement dans la réussite de cette réforme d’ampleur que propose le Pacte malgré ses imperfections d’aujourd’hui.

Pour une réelle démocratie scolaire, seule une volonté politique à la hauteur des enjeux est à même de porter les objectifs définis, en mobilisant enfin et de manière systématique les organisations représentatives des parents dans tous les processus de décision : conseils de classe, conseils de participation et projets d’établissement.

Notre principal regret porte sur le refus de prendre en compte la concurrence entre les réseaux, source d’inégalités, et l’absence d’objectivation du coût de celle-ci.

Les moyens humains et financiers alloués au Tronc Commun polytechnique et pluridisciplinaire, à la lutte contre le fléau du redoublement et du décrochage scolaire doivent permettre à tous les jeunes et leurs parents de poser les choix les plus émancipateurs en toute liberté.

La FAPEO a construit cet avis sur base de deux dispositifs de consultations sur les orientations du Pacte : Les parents ont été invités à donner leur avis par voie électronique : 2357 réponses (10/02/2017) et lors de 3 rencontres destinées aux parents. Les échanges sont venus compléter les informations issues du questionnaire. Elles ont eu lieu à Mons, Bruxelles et Liège. Les craintes et les questions de parents ont été consignées.

Il en ressort que les parents veulent du changement.

La FAPEO restera vigilante et constructive quant à la mise en œuvre du Pacte.

Luc Pirson,

Président  

Joëlle Lacroix,

Secrétaire générale 

Télécharger le communiqué de presse : 130217 – FAPEO – Communiqué de presse – Avis 3 Pacte

Télécharger : Position de la FAPEO sur l’avis 3 du Pacte